Des solutions naturelles pour soulager nos articulations

Jeune femme s'étire pendant yoga

L’âge, la sédentarité ou bien une sollicitation excessive nous exposent à des douleurs articulaires. Si prendre soin de soin hygiène de vie est une des premières choses à faire, il existe des solutions naturelles pour soulager et prévenir ces douleurs et préserver nos articulations. Le Moringa est l’une d’entre elles.

Huile de Moringa et capsules d’huile

1- L’huile de moringa contre les douleurs articulaires

Elle provient de cet « arbre de vie », connu depuis des millénaires en médecine ayurvédique. Plus précisément de ses graines pressées qui sont récoltées 2 fois par an. Cette précieuse huile, aux taux élevés en oméga 7 et 9, est utilisée comme huile thérapeutique. Ses indications sont nombreuses, dont celles d’être anti-inflammatoire, de lutter contre l’arthrite et les rhumatismes. En effet, les oméga 7 de l’acide vaccénique sont moins renommés que les oméga 9, mais méritent notre attention. Des études ont mis en avant leur capacité à désactiver la protéine de l’inflammation. Cela confère à l’huile de moringa une action anti-inflammatoire, notamment articulaire.

2- L’acide hyaluronique pour lubrifier les articulations

L’acide hyaluronique est un régénérant cellulaire intense, composant naturel des tissus conjonctifs : peau, cartilages, os, liquide synovial (lubrifiant qui absorbe les chocs et réduit la friction en résistant à la pression, et qui « nourrit » les cartilages), ligaments, tendons. Il augmente la viscosité du liquide synovial. C’est l’un des composants les plus importants de la matrice extracellulaire. Ses fonctions, entre autres, sont de capter l’eau, de lubrifier les parties mobiles, articulations et muscles, et d’aider à préserver l’élasticité des tissus. Il contribue à la synthèse du collagène et de l’élastine. L’acide hyaluronique sert, notamment, à éviter l’usure des cartilages et les inflammations. Il favorise également la régénération tout en apaisant les douleurs articulaires, et ce au bout de quelques jours.

3- Le silicium organique pour régénérer les articulations

Il est un des éléments essentiels de la matière vivante. Naturellement présent dans les tissus conjonctifs (tendons, ligaments, cartilages, peau…), il participe à l’assimilation du calcium, du magnésium, du phosphore et à la synthèse de la vitamine D. En stimulant la synthèse du collagène et de l’élastine, il soutient la régénération des tissus cartilagineux, osseux et tendineux et l’amélioration de la résistance, de la souplesse, de l’élasticité des muscles et des tendons. Il diminue avec l’âge, de façon irréversible. Un apport extérieur est indispensable car nous ne le synthétisons pas. Il existe des gels à base de silicium, dont le but est de soulager les articulations et les muscles douloureux après un effort intense ou une contraction due à un manque évident d’exercice physique. Ces gels sauront vous réconforter et vous soulager durablement, n’hésitez pas à vous masser. Ainsi, au fil des applications, les tensions disparaîtront et votre mobilité s’améliorera.

4- Le calcium pour reminéraliser

Le silicium sera utile à sa bonne fixation, ainsi que la vitamine D3 (95 % des personnes en manquent !). La principale fonction de cet oligoélément est la minéralisation des os. Il intervient aussi dans la contraction musculaire, la coagulation du sang et de nombreuses réactions enzymatiques cellulaires.

Les feuilles de moringa contiennent 1,7 gr de calcium pour 100 gr de poudre, soit davantage que le lait, le yaourt ou le fromage. Elles sont donc une bonne forme d’apport.

D’après Sylvie A., naturopathe

A lire aussi sur ce blog :

Le Moringa, une solution naturelle pour soulager les douleurs articulaires

Les feuilles de Moringa, des vertus exceptionnelles

 

 

1 Commentaire

  1. Pingback: Le Moringa, un super-aliment aux 300 bienfaits | Moringa Santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *